Maintien dans l'emploi

La loi du 11 février 2005 introduit un principe fondamental pour permettre une égalité de traitement des agents handicapés avec les autres agents : le droit à la compensation des conséquences du handicap.

Pour compenser les conséquences du handicap dans le monde du travail et favoriser le maintien en emploi, on peut agir sur :

  • les conditions de travail des agents en aménageant leur poste : organisation du travail, recours aux aides techniques ou humaines,
  • l’employabilité des agents : réorientation, développement de compétences, mobilité interne ou externe…

Le Centre de Gestion propose deux prestations pour aider les collectivités à maintenir dans l’emploi les agents dont l’état de santé se dégrade :

  • la prestation de conseil en ergonomie : réalisation d’une étude préalable à l’aménagement d’un poste de travail,
  • le dispositif mobilité reconversion : accompagnement pour définir et mettre en œuvre un projet professionnel compatible avec l’état de santé de l’agent.

Pour faciliter la mise en œuvre des mesures de compensation du handicap, le FIPHFP (Fonds pour l’Insertion des Personnes Handicapées dans la Fonction Publique) aide financièrement les collectivités qui mènent une politique visant à faciliter l’insertion des personnes handicapées et à améliorer leurs conditions de travail.

Pour consulter la liste exhaustive des aides du FIPHFP, se référer au catalogue des aides.

Le correspondant Handicap du Centre de Gestion informe et conseille les collectivités pour le montage des dossiers de demandes d’aides sur la plateforme e-services du FIPHFP.