Mise en place d'une action de sensibilisation à la santé au travail.

En raison des conséquences physiques et psychologiques de l'alcool sur l'organisme, de l'évolution potentielle de la prise d'alcool occasionnelle vers la dépendance alcoolique, de la complexité à traiter la maladie alcoolique et des risques spécifiques qu'entraîne cet état en milieu professionnel, il est de l'intérêt de tous de contribuer à prévenir les risques d'alcoolisation des personnels.
 
Ces risques peuvent concerner tous les agents, quels que soient leur grade, leur fonction et leur lieu de travail, et peuvent avoir un retentissement direct sur l'aptitude - PDF / 64,77 Ko , les capacités professionnelles et ainsi mettre en danger les individus ou la collectivité.

Comme nous l'avons vu dans le premier chapitre relatif à la gestion des situations de crise, l'implication de l'ensemble des acteurs de la collectivité - PDF / 471,20 Ko , de l'autorité territoriale à l'agent, est nécessaire à la réussite d'une action de prévention.

La première étape d'une politique de prévention, pourrait donc consister à impliquer l'ensemble des membres de la collectivité par une sensibilisation au risque sanitaire.
 
Une action de sensibilisation aux risques liés à la consommation d'alcool - PDF / 272,68 Ko ainsi que l'évolution de la maladie alcoolique permettrait aux agents de s'informer mais également de communiquer sur ce thème et de répondre aux questions qu'il soulève.
 
Elle contribuerait à une meilleure prise en charge individuelle et collective des personnels souffrant de conduites addictives.
 
La médecine professionnelle et préventive, le C.N.F.P.T, le Centre de Gestion ou toute association investie dans le domaine de la prévention du risque alcool, pourraient être sollicités pour participer à l'élaboration et la mise en oeuvre de ce programme.