Rôle d'un psychologue du travail

Un psychologue du travail intervient dans le cadre d’un soutien aux collectivités et aux agents sur des actions concrètes et ponctuelles d’amélioration des conditions de travail et dans l'intérêt du bien-être au travail. Il est le psychologue des individus dans leur milieu de travail, ses interventions n'ont pas une visée de "thérapie". C'est en cela qu'il se distingue d'un psychologue clinicien.

Son intervention peut être individuelle, collective ou individuelle et collective.

L’intervention du psychologue du travail pourra être de courte durée – un entretien par exemple – mais pourra également se dérouler sur le long terme, notamment quand il s’agit de prendre en considération un collectif de travail.

Le psychologue du travail est soumis à un code de déontologie, qui délimite les contours de son intervention. Il doit laisser chaque individu libre de révéler ou non sa démarche à sa collectivité, dans le respect du secret professionnel. Si une prise en charge dépasse le cadre d’intervention de la psychologie du travail, il doit alors diriger l’individu vers une personne compétente dans le domaine.

Il est à noter que le psychologue du travail n’a pas le rôle de négociateur, il n’est pas là pour défendre les intérêts des agents ou des collectivités. Son rôle consiste à analyser les situations en toute objectivité, dégager des pistes de travail pour conseiller les collectivités dans leur démarche de prévention en santé. Ces pré-requis doivent être respectés dans toute intervention.